Vide

0,00 €
Tel société Varinard

Risque d'avalanche

Ce pavillon, généralement placé dans les hautes montagnes et dans les stations de ski, a comme fonction d'augmenter la vigilance des usagers et des skieurs. Son rôle est très important voire même indispensable pour une bonne sécurité. Son damier jaune et noir a pour signification un risque d'avalanche de niveau 3 et 4 (sur une échelle de 5), le danger est donc probable d'autant plus pour les personnes faisant du hors-piste.

Fait en tissu avec une maille 100 % polyester de 115g/m², ourlé sur trois côtés, monté avec sangle et anneaux, ce pavillon de 100x150cm se hisse en haut d'un mât à l'aide d'une drisse.

Le domaine skiable français est le plus grand d’Europe : les 3 Vallées, Paradiski, Les Portes du Soleil et l’Espace Killy sont les plus grands et les plus fréquentés.
La clientèle afflue du monde entier pour profiter des plaisirs de la neige, dans les Alpes, mais aussi les Pyrénées, le Massif Central et le Jura.
83% des stations accueillant plus d’un million de visiteurs sont situées dans les Alpes.

Un domaine skiable est un espace en montagne dédié aux sports de glisse (ski alpin, ski de fond, ski nordique, snowboard, half-pipe…) pour la saison d’hiver. Il englobe l’ensemble des zones accessibles à ski à partir des remontées mécaniques, avec des secteurs hors-pistes.
Les pistes de ski doivent être connectées entre elles, et d’accès direct au pôle d’hébergement de la station. L’accès est payant : le public paie un forfait (au minimum d’une demi-journée) pour avoir le droit d’accéder au domaine.
Bien souvent, les domaines skiables s’étendent sur plusieurs communes, ou même parfois sur plusieurs pays quand ces derniers frontaliers.

La sécurité est assurée par les pisteurs-secouristes.

Chaque jour, les domaines skiables sont testés et sécurisés par les pisteurs, afin d’offrir au public une sécurité maximum aux skieurs.
Rester sur les pistes sécurisées est le moyen le plus sûr pour éviter tout danger d’avalanche.
En ski hors-piste, le danger est grand. Des précautions sont à prendre mais n’écartent pas le danger : se tenir informé des conditions météorologiques qui peuvent vite se dégrader en montagne, se renseigner auprès des guides de montagne, ne jamais partir seul faire du hors piste, s’équiper d’un détecteur de victimes d’avalanches qui émet des ondes radio et permet aux secouristes de retrouver des victimes ensevelies sous des mètres de neige…  

Le pavillon Risque d’avalanche doit attirer l’attention du public et être visible pour prévenir du danger, notamment les skieurs en hors-piste. Il indique un risque d’avalanche de 3 à 4 sur une échelle de 5.