Vide

0,00 €
Tel société Varinard

Marseillaise (foam)

Plaque en FOAM de 400g/m2 : Le FOAM est un panneau léger avec noyau en mousse polyuréthane rigide entre deux surfaces de papier d'impression pelliculé en plusieurs couches.
Ses avantages:
- Léger
- Facile à nettoyer
- Résistant aux produits chimiques
- Étanche
- Adapté aux intérieurs et extérieurs
- Montage rapide à visser ou à coller.

Épaisseur : 7 mm

La Marseillaise : un chant de guerre devenu Hymne National

C’est en 1792, sous la Révolution française, qu’est composée une chanson militaire pour les soldats français, alors que la guerre contre l’Autriche vient d’être déclarée. Rouget de Lisle en compose paroles et musique. Écrite en premier lieu pour donner force et courage aux soldats de l’Armée du Rhin à Strasbourg, la chanson s’intitulera d’abord «Chant de Guerre pour l’Armée du Rhin».

Quand et pourquoi devient-elle «La Marseillaise» ?

La chanson, en version écrite, se diffuse tout d’abord localement, en Alsace. Puis, elle sera reprise par les éditeurs à Paris. Cependant, à l’époque, la culture orale occupe encore une grande place dans le pays, la moitié de la population ne sachant pas lire.
Le chant est repris par des groupes de soldats volontaires du Midi de la France, qui vont la populariser en se rendant à Paris. Il sera notamment interprété aux Tuileries en Juillet 1792 par les Volontaires Marseillais. Lorsque la République est proclamée le 22 Septembre 1792, c’est sous le nom d’«Hymne des Marseillais » qu’elle sera reconnue, puis deviendra finalement, « La Marseillaise » en 1795.

Une histoire mouvementée…

"La Marseillaise" devient chant national pour la première fois le 14 Juillet 1795. Au fil des siècles, elle suivra le cours de l’histoire. En 1804, sous l’Empire, elle est remplacée par le Chant du Départ puis reprise pendant la révolution des Trois Glorieuses en 1830.
Ce n’est qu’en 1879 que «La Marseillaise» devient officiellement hymne national, sous la IIIème République, tandis que c’est en 1887 qu’une version officielle est créé afin de célébrer le centenaire de la Révolution.
Pendant la Seconde Guerre Mondiale, sous le régime de Vichy, «La Marseillaise» reste l’hymne principal mais ne l’est plus officiellement, remplacé officieusement par «Maréchal, nous voilà».
Il est interdit de le chanter en zone occupée à partir de Juillet 1941.

C’est après la guerre, en 1946, que «La Marseillaise» reprend son titre officiel d’hymne national.